Résumé. Les fouilles récemment menées à Lattara (Lattes, Hérault) ont permis d’ouvrir une nouvelle fenêtre sur les niveaux de fondation de ce comptoir lagunaire protohistorique, peu accessibles en raison de l’épaisseur de la séquence stratigraphique. Ces nouvelles données invitent à dresser un bilan de nos connaissances relatives à la nature de cette première occupation et du rôle alors joué par les Étrusques. L’ampleur du programme urbanistique conduit par ces derniers au début du Ve s. av. J.-C. est confirmée, tout autant que la destruction brutale qui affecte le site vers 480/470 av. J.-C. La morphologie de l’îlot suggère l’existence de maisons à plusieurs pièces et d’un plan orthonormé rigoureux. En revanche, une séquence antérieure inédite a ici été mise en évidence et correspond à la phase d’installation étrusque à proprement parler. Une division régulière du terrain précède la construction d’une maison absidiale en torchis dont le plan et la métrologie trouvent des parallèles en Étrurie padane. Cette succession entre une division foncière, une installation provisoire et un programme de lotissement urbain témoignent d’une véritable entreprise planifiée qui doit être mise en rapport avec le regain de la dynamique commerciale des cités d’Étrurie méridionale à la fin du VIe-début du Ve s. av. J.-C.

Flash info

 

Petit déj du vendredi 20 mars avec Louis Dautais : "Thoutmôsis III et le monde égéen (XVe s. av. n. è.): causes et conséquences d'une recomposition politique dans un monde connecté".

Lire la suite...

 

Petit dej' du vendredi 28 février avec Stéphane Mauné : Progranne OLEASTRO

Lire la suite...

Dernières parutions

Actualités en image