2016

Vous pouvez vous abonner directement à ce flux en cliquant ici.

 

HAL : Dernières publications
  1. Cette thèse a pour objet l’étude technologique de plusieurs ensembles d’outillage lithique provenant de sites néolithiques du bassin du Gobaad en République de Djibouti. Ces séries inédites proviennent de travaux récents de prospection et de fouilles réalisées dans le cadre d’un programme de recherche franco-djiboutien intitulé « premières sociétés de production dans la Corne de l’Afrique ». Pendant de nombreuses années, la Préhistoire récente de la Corne de l’Afrique n’a été documentée qu’à partir de ramassages de surface et de fouilles sommaires livrant de l’industrie lithique et parfois de rares tessons de poterie modelée. J.D. Clark en 1954 a regroupé ces séries provenant principalement de l’ancien protectorat britannique du Somaliland sous l’appellation de Somaliland Wilton. Jusqu’en 1984, aucune recherche n’avait été entreprise à Djibouti et ce n’est que depuis une trentaine d’années que la question de l’émergence des premières sociétés de production peut être abordée sur la base d’une documentation matérielle provenant de contextes datés. Dans le bassin du Gobaad, l’identification des faciès culturels du Néolithique a été réalisée à partir de l’analyse d’importantes séries céramiques et l’économie des populations qui les ont produites a pu être définie à partir de la fouille de deux sites d’habitat, Asa Koma et Wakrita qui ont livré de nombreuses informations, notamment la présence des plus anciens restes osseux d’animaux domestiques actuellement connus dans la Corne de l’Afrique, restes datés du milieu du 3e millénaire BCE. Dans ce contexte, l’étude des assemblages lithiques présents au sein des sites d’habitat du bassin du Gobaad a pour ambition de contribuer à la caractérisation chrono-culturelle de ces premières sociétés de producteurs mais aussi de tenter de déceler les rapports existant entre les comportements techniques des tailleurs et les pratiques économiques révélées par les fouilles.
  2. La reine Tiyi de la XVIIIème dynastie est bien connue en tant que grande épouse d’Amenhotep III, mère d’Amenhotep IV/Akhenaton et grand-mère de Toutankhamon (au moins). Elle est fréquemment mentionnée dans les ouvrages ou les articles traitant de ces règnes, mais l’inventaire total concernant la reine, présenté ici (plus de huit cent objets, inscriptions, représentations, etc.) révèle qu’elle fut une actrice extraordinaire de l’Histoire égyptienne et qu’elle fut, de plus, la reine la plus titrée de la dynastie, peut-être même de tout le Nouvel Empire. Enfin nous pouvons établir que, comme cela a toujours été pressenti, Tiyi ne fut pas une « simple » reine. Notre étude établit clairement qu’elle joua un rôle important aux côtés de son mari et qu’elle peut être considérée comme la véritable contrepartie féminine du roi, plus particulièrement lors des fêtes-sed de la fin du règne. Le présent travail tente de dresser un bilan exhaustif de ce qui est actuellement connu sur la reine, afin de pouvoir servir de base à de futurs travaux concernant cette période de l’Histoire égyptienne.
  3. In molti contesti preistorici e protostorici italiani sono largamente rinvenuti resti strutturali in terra e conglomerati architettonici combusti o parzialmente cementati. La loro caratterizzazione tecnologica è un passo importante per ottenere dati rigurdanti la paleoeconomia, lo sfruttamento delle risorse e l’esistenza di tradizioni costruttive su scala locale o regionale. L’integrazione al protocollo di analisi tecnologica di osservazioni effettuate ad occhio nudo o con microscopio ottico su sezioni levigate può aiutare ad una migliore comprensione dei resti in una fase intermedia dello studio, successiva alla loro caratterizzazione morfologica ed al riconoscimento di classi di impasto, ma preliminare all’approfondimento dello studio per mezzo di analisi specialistiche. La realizzazione su alcuni campioni di una sezione rettificata e polita (sezione levigata) permette infatti di descrivere con maggiore completezza l’organizzazione e la natura dei componenti, nonché le alterazioni subite dal materiale, ad esempio in caso di esposizione al calore. Si tratta dunque di associare le caratteristiche osservate ai meccanismi di deformazione della materia e a gesti specifici, che una volta messi in sequenza potranno permettere di ricostruire materie prime utilizzate, tecniche e catene operative. Qualche osservazione rilevante può riguardare anche le dinamiche di funzionamento delle strutture o il loro ingresso nel record archeologico. Sono qua presentati alcuni casi studio e chiavi di lettura preliminari, da completare ed affinare con l’avanzamento delle ricerche. Le prime applicazioni di tale tecnica hanno fornito risultati incoraggianti, soprattutto per il rapporto positivo tra massa di dati prodotta e costo finanziario ridotto.
  4. One contribution of 16 to a theme issue 'From DNA barcodes to biomes'. Over the last few centuries, many cetacean species have witnessed dramatic global declines due to industrial overharvesting and other anthropogenic influences, and thus are key targets for conservation. Whale bones recovered from archaeological and palaeontological contexts can provide essential baseline information on the past geographical distribution and abundance of species required for developing informed conservation policies. Here we review the challenges with identifying whale bones through traditional anatomical methods, as well as the opportunities provided by new molecular analyses. Through a case study focused on the North Sea, we demonstrate how the utility of this (pre)historic data is currently limited by a lack of accurate taxonomic information for the majority of ancient cetacean remains. We then discuss current opportunities presented by molecular identification methods such as DNA barcoding and collagen peptide mass fingerprinting (zooarchaeology by mass spectrometry), and highlight the importance of molecular identifications in assessing ancient species' distributions through a case study focused on the Mediterranean. We conclude by considering high-throughput molecular approaches such as hybridization capture followed by next-generation sequencing as cost-effective approaches for enhancing the ecological informativeness of these ancient sample sets. This article is part of the themed issue 'From DNA barcodes to biomes'.
  5. La campagne de fouille de 2016 au Frankenbourg a permis de dégager et d’étudier le plan quasiment complet de la porte qui franchissait l’enceinte inférieure. Celle-ci se présente sous la forme d’un petit couloir de 4,25 m de long et 6 à 8 m de large, formé par une simple interruption du rempart. Une superstructure, située en arrière de ce couloir enjambait l’accès et surplombait une voie constituée de deux chaussées. Le mobilier découvert, bien que non encore étudié de façon aboutie, permet de dater cette installation de La Tène finale. Il met également en évidence une occupation antérieure, qui remonte certainement au premier âge du Fer, dont aucune structure n’a pour l’instant été mise au jour. Le levé micro-topographique du versant ouest du Frankenbourg a également été poursuivi.
  6. La réalisation d’une fouille de sauvetage urgent dans le cadre des travaux liés au gazoduc «Artère du Midi » a permis d’explorer sur environ 3000 m2 un site du haut Moyen Age et d’identifier l’un des premiers fonds de cabane typiques du Languedoc méditerranéen. Celui-ci est présenté dans le détail et réinséré dans le contexte général du site exploré d’une part et dans les dynamiques du peuplement local d’autre part. L’étude laisse entrevoir l’enracinement d’un établissement rural à partir de la fin du VIe s. dans un paysage qui n’avait comporté auparavant aucun centre domanial majeur. Les textes n’évoquent la villa Plaxano qu’à partir des années 830.
  7. [début du texte] Le Pr. Nicolas Grimal a livré dans deux publications, en 2006 puis en 2009, les fac-similés, la traduction et un commentaire des blocs des Annales de Thoutmosis III qui avaient été remployés, en superstructure comme en fondation, par Séthy II lors du réaménagement ramesside du mur sud de cour du VIe pylône. À l’occasion du démontage de « l’arche fortuite » et de ses fondations, de nouveaux blocs étaient en effet venus s’ajouter à ceux déjà repérés par G. Legrain et dont les parties accessibles avaient été publiées par K. Sethe dans les Urkunden.
  8. Notice scientifique concernant deux cabanes excavées de l'Antiquité tardive et du premier Moyen Âge sur l'établissement de Saint-Martin à Gruissan (Aude)
  9. Depuis le XXe siècle, les archéologues et les historiens se sont intéressés à l’emplacement des sites, aux structures et aux hommes spécialisés dans la production de céramiques et de matériaux de construction en Gaule. Les sources sont diverses : textes anciens, épigraphie, iconographie, comptes rendus des interventions sur les structures de production et études de mobilier.L’ensemble des données pour les IVe, Ve et VIe siècles a été rassemblé au cours de ce travail de cinq ans et demi. Une base informatique a notamment été construite pour définir les ateliers et les zones de productions avérés, incertains ou mal datés, en activité en partie ou sur toute la période étudiée (2055 notices).L’argile et le bois, ainsi que la proximité de grandes voies de communication sont des éléments décisifs pour comprendre l’installation et l’évolution de la plupart des ateliers. Néanmoins, d’autres facteurs interviennent : la présence de réseaux de négociants, la vitalité et l’évolution économique et politique de la région lors de l’implantation de l’atelier, ainsi que le statut des terrains d’installation et parfois des mesures législatives.Les structures artisanales et les techniques utilisées demeurent classiques sur les trois siècles étudiés. Toutefois, l’évolution de l’économie et de la consommation céramique entraine la diminution des dimensions des aménagements. De même, certaines structures sont désormais plus souvent utilisées, tandis que les fours, certains supports de soles, auparavant rares ou inédits, ont pu être mis en évidence. Certaines techniques de façonnage et de décoration, ainsi que des modèles de cuisson deviennent également plus courants.La densité des ateliers souligne l’importance et l’évolution politique et économique des régions au cours des siècles étudiés. La vitalité ou le déclin de l’artisanat céramique dans certaines régions coïncide ainsi avec les déplacements des points stratégiques de l’économie et du pouvoir politique en Gaule.
  10. Les recherches réalisées dans le cadre d’une thèse de doctorat intitulée « Vivre et produire dans les campagnes de la colonie de Valence (IIe s. av. - VIe s. apr. J.-C.) » ont fourni de nouvelles données concernant les ateliers de potiers et de tuiliers de ce secteur. Ce poster, présenté lors du congrès de la SFECAG d'Autun le 5-8 mai 2016, expose ces données de manière succincte. Pour davantage d'informations, le lecteur est invité à se reporter à la publication de cette thèse parue aux éditions Mergoil en 2016.
  11. Storms and tsunamis, which may seriously endanger human society, are amongst the most devastating marine catastrophes that can occur in coastal areas. Many such events are known and have been reported for the Mediterranean, a region where high-frequency occurrences of these extreme events coincides with some of the most densely populated coastal areas in the world. In a sediment core from the Mar Menor (SE Spain), we discovered eight coarse-grained layers which document marine incursions during periods of intense storm activity or tsunami events. Based on radiocarbon dating, these extreme events occurred around 5250, 4000, 3600, 3010, 2300, 1350, 650, and 80 years cal BP. No comparable events have been observed during the 20th and 21st centuries. The results indicate little likelihood of a tsunami origin for these coarse-grained layers, although historical tsunami events are recorded in this region. These periods of surge events seem to coincide with the coldest periods in Europe during the late Holocene, suggesting a control by a climatic mechanism for periods of increased storm activity. Spectral analyses performed on the sand percentage revealed four major periodicities of 1228 ± 327, 732 ± 80, 562 ± 58, and 319 ± 16 years. Amongst the well-known proxies that have revealed a millennial-scale climate variability during the Holocene, the ice-rafted debris (IRD) indices in the North Atlantic developed by Bond et al. (1997, 2001) present a cyclicity of 1470 ± 500 years, which matches the 1228 ± 327-year periodicity evidenced in the Mar Menor, considering the respective uncertainties in the periodicities. Thus, an in-phase storm activity in the western Mediterranean is found with the coldest periods in Europe and with the North Atlantic thermohaline circulation. However, further investigations, such as additional coring and high-resolution coastal imagery, are needed to better constrain the main cause of these multiple events.
  12. In many Middle Pleistocene sites, the co-occurrence of hominins with carnivores, who both contributed to faunal accumulations, suggests competition for resources as well as for living spaces. Despite this, there is very little evidence of direct interaction between them to-date. Recently, a human femoral diaphysis has been recognized in SouthWest of Casablanca (Morocco), in the locality called Thomas Quarry I. This site is famous for its Middle Pleisto-cene fossil hominins considered representatives of Homo rhodesiensis. The bone was discovered in Unit 4 of the Grotte à Hominidés (GH), dated to c. 500 ky and was associated with Acheulean artefacts and a rich mammalian fauna. Anatomically, it fits well within the group of known early Middle Pleistocene Homo, but its chief point of interest is that the diaphyseal ends display numerous tooth marks showing that it had been consumed shortly after death by a large carnivore, probably a hyena. This bone represents the first evidence of consumption of human remains by carnivores in the cave. Whether predated or scav-enged, this chewed femur indicates that humans were a resource for carnivores, underlining their close relationships during the Middle Pleistocene in Atlantic Morocco.
  13. In his De Iside, Plutarch uses the example of the Osirian myth and the cases of Osiris, Horus and Typhon (Seth) to define his doctrine od dualism which according to him offers an explication for the philosophical problem of the existence of Good and Evil. Since the philosopher has based himself on Egyptian mythology, the present study seeks to elucidate what the documentation of "pharaonic" Egypt teaches us about the conception of an opposition between Good and Evil, about the place that the complex figur of Seth takes within this concept, and about typically Egyptian binary way of thinking.
  14. Un mot d'origine sémitique, Shal.t, désigne un mauvais génie que l'on redoute notamment dans le contexte de la naissance. Un extrait du papyrus hiératique inédit 47.218.2 du Brooklyn Museum offre une formule originale pour s'en prémunir. Cet extrait du texte iatromagique est transcrit, traduit et commenté.